Pour certains utilisateurs, il est de plus en plus fréquent de constater qu'une partie de la veille (sur Twitter ou ailleurs) se fait sur mobile. De même, nous lisons régulièrement nos mails à partir de notre smartphone, cliquant sur les liens quand nous sommes invités à lire un contenu en ligne. Hélas, fréquemment, et sur des sites très connus parfois, nous aboutissons sur des pages et des contenus inadaptés à la mobilité.

Quelle place pour le mobile dans une stratégie marketing ?

Rien n'est plus frustrant en naviguant sur un mobile (smartphone ou tablette), de constater que le contenu n'est pas lisible sans zoomer, que la page ne change pas de dimension et d'organisation, qu'il n'y a pas de priorité sur les contenus à afficher et que le temps de chargement n'est pas optimisé, que la vidéo est bloquée... Dans le cadre d'une stratégie digitale, cela peut avoir des conséquences désastreuses et freiner le taux de conversions.

Mobile-friendly

Il est donc bien indispensable de vérifier si, en amont du lancement d'une campagne, la ou les pages d'entrées (landing pages) sont bien adaptées aux différents supports. Combien de fois encore, en scannant un QRCode, la page affichée n'est pas responsive, et parfois même en flash !

Google a mis en place un outil qui vous permet de vérifier la compatibilité de vos liens : https://www.google.com/webmasters/tools/mobile-friendly/. Il ne faut pas oublier qu'en 2015, un des axes du référencement sera l’adaptabilité des contenus aux supports, ne passez pas à côté.

Mais il faut aller plus loin : développer des typologies de contenus qui prennent en compte les différents usages que permettent la mobilité. Nous savons que nous avons des intelligences différentes et donc une manière d'appréhender les informations nous rendant les uns plus sensibles aux textes, les autres aux images (l'utilisation des infographies par exemple) et enfin les derniers aux sons.

Dans une démarche de mobilité, il n'est pas toujours simple de lire, de déchiffrer une infographie ou de suivre une vidéo qui s'avère, en plus, relativement lourde à charger. Nous avons la possibilité de proposer des contenus sonores, plus simple à mettre en place et à produire qu'une vidéo et offrant la possibilité de l'écouter dans des situations de mobilité ne permettant pas la lecture ou la vue (en voiture, en marchant ou à vélo par exemple).

Les réseaux sociaux : utilisez l'existant

Toutes les structures, toutes les stratégies digitales, n'ont pas les moyens de mettre en place des outils propres pour développer une stratégie mobile. Heureusement, les plateformes sociales proposent des outils accessibles sur les différents supports, il ne reste plus qu'à les investir. Même si vous pouvez créer des comptes gratuitement sur une majorité de ces plateformes, l'investissement nécessite beaucoup de temps, de contenus et parfois la mise en place de publicités (Facebook Ads, Twitter Ads...) qui complèteront efficacement des campagnes Adwords pour le référencement payants sur Google Search.

Une stratégie sociale nécessite de bien connaitre vos cibles, de leur proposer des contenus adaptés en fonction des plateformes, de publier sur des créneaux horaires et sur des jours de la semaine qui apporteront le plus de visibilité. Il vous faudra ainsi planifier vos campagnes et mettre en place des outils analytiques efficaces pour les améliorer au fur et à mesure.

Dans le cadre de votre stratégie mobile, n'hésitez pas à nous contacter pour réaliser un audit de votre site et mettre en place une version responsive ou une version mobile de votre site.

N'hésitez pas à demander des conseils ou un devis pour un audit sur votre stratégie numérique.

Lire aussi :

Similar Posts: